Cahier Acsantis – Santé mentale

Notre cabinet s’est vu confier plusieurs missions dans le domaine de la santé mentale : accompagnement à la structuration de Conseils locaux de santé mentale, à l’élaboration de Projets territoriaux de santé mentale, de projets médico-soignants au sein des établissements de santé mentale, ou encore mise en place de formations pour les usagers et représentants des usagers de la santé mentale.

Forts de ces expériences, nous souhaitons partager dans ce cahier une réflexion sur les enjeux actuels autour de la territorialisation des politiques de santé mentale, qui engendre des dynamiques riches en termes de mobilisation des différents acteurs de la santé mentale, de décloisonnement des pratiques, et d’innovations.

Dans une logique de santé mentale qui dépasse la discipline psychiatrique, notre cabinet accompagne notamment les territoires dans le renforcement de la place que le premier recours occupe, en proximité, dans le parcours des personnes souffrant de troubles psychiques.

Cahier Acsantis – Appui à la coordination des parcours

Le guichet unique pour mettre fin au mille-feuille de dispositifs est-il enfin arrivé ?

Pour répondre aux enjeux  de continuité des services et des soins, l’organisation des parcours nécessite de mobiliser une variété de services et de professionnels dont les interventions doivent être conçues de façon cohérente et ordonnée. Les dispositifs de coordination qui se sont multipliés ces dernières années, se sont empilés et parfois concurrencés dans leurs actions et leurs finalités, rendant l’ensemble peu lisible aux yeux des professionnels.

Prévue depuis la Loi de 2016, la réorganisation des fonctions d’appui initiée avec les plateformes d’appui (PTA) devrait s’accélérer avec la Loi votée en juillet 2019 dans le cadre de Ma Santé 2022.

Au-delà du guichet unique que représente le Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC) impulsé par les ARS, il faudra  accompagner les changements pour lever les freins auprès des professionnels de 1er recours tout en permettant l’articulation avec les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS).